Un candidat de la société civile aux élections...

Publié le par Sénégalais frustré

Un X ème candidat de la société civile se déclare candidat aux élections présidentielles. Fort bien...

Je n'ai jamais compris ce concept de société civile. Un bref coup d'oeil au Larousse me dit que civil c'est ce qui  a rapport avec l'état, les citoyens, les rapports entre citoyens. En bref, c'est ce qui a rapport avec le champ politique...

Il y aurait donc les politiques d'une part et la société civile d'autre part. Quelle est leur différence ?

Les uns sont dans des partis pas les autres. Un peu léger comme différence, je me définis comme faisant parti du champ politique sans être dans un parti. Suis-je de la société civile ?

Tel que définit par les gens qui en font parti, certainement pas... La politique impose des choix. Toute décision repose sur des choix même si quelques fois non dits ou même inconscients. Des choix de quoi ? De société bien sur ! De rapport entre les citoyens, du partage de la richesse, des priorités...

La politique met les mains dans le cambouis, fait des choix de gré ou de force. La politique ne peut éviter de prendre position. S'il le fait dans les mots, ses actes eux sont révélateurs des choix opérés.

La société civile, pour ce que j'en ai vu, donne des conseils, s'offusque des dérives, soutient dans des termes généreux et généraux, les femmes, les talibés, l'écologie...

Cela est bel et bon. MAIS totalement insuffisant et démagogue si l'on ne dit pas comment s'attaquer aux problèmes, avec quels moyens, quels objectifs réels...

En fait cette société civile n'est qu'un assemblage informe de politiques non encartés, et qui, comme tels, peuvent se permettre de ne pas dévoiler leurs choix sociaux, politiques et économiques.

Le tout, assez grassement soutenu et financé par les ONG occidentales qui sont à l'origine du concept, il y a une quinzaine d'années.

Je n'ai rien contre le fait que de nouveaux hommes et femmes entrent en politique, au contraire. Mais qu'ils le fassent en annoncant clairement leur vision sociale et politique et qu'ils se structurent pour être à même de gagner des élections. Qu'ils deviennent un parti politique !

Je n'aime pas leur pudeur hypocrite. Comme si faire de la politique était honteux. La politique n'a rien de honteux. C'est même, à mon avis, ce qu'un homme peut faire de plus noble.

Si les politicards sénégalais actuels dévoient la politique cela ne rend pas la politique méprisable. Cela rend juste méprisables les politicards...

Cette démarche de société civile est totalement stérile.

Dire que le religieux ne doit pas envahir le terrain politique, c'est très bien. Mais quel sera leur attitude face aux pressions et chantages confrériques ?  Curieusement il n'en est pas fait mention alors que justement,  le problème de l'irruption du religieux dans le politique se situe précisément là...

Pour être une réelle force de pression, de contre pouvoir, il faut une organisation de gens partageant une même vision globale, ayant des objectifs communs et d'accord sur les moyens pour y parvenir.

Ce n'est pas leur cas. En refusant de devenir parti politique ils se privent de toutes possibilités de réelles actions politiques. Et, leurs déclarations resteront lettres mortes. Heureusement que les Per Diem pour assister aux conférences, symposiums sont elles conséquentes, cela console de son impuissance. 

Publié dans politique

Commenter cet article

courabissane 08/12/2006 22:55

hello!
alors k je tuais le temps un vendredi soir (ne me demande pas commenet on peut tuer le temps un vendredi soir...même pour moi ca reste un mystere), je suis tombée sur ton blog. bon. jaime bien lesprit mouette rieuse. jai pas eu le temps de fouiller un peu tout mais ca me parait coherent. ton article sur la société civile (le coup d'oeil o dictionnaire, l'incomprehension pseudo naive face a ceux ki doivent d'engager "clairement" - je cite de mémoire- m'a fait hurler de rire. tu as rechauffé mon vendredi soir ki sparretait a etre fort tristounet!!....mais..euh...dites moi...VOUS ne faite pas parti de la socité civile? meuh si! sinon, vous ne seriez pas là, en train de raler et de vous travestir en une mouette rieuse, esseulée et...euh...(est c k j'ose le mot?) frustrée. La socitété civile, selon moi, n'est pas assimilable au politique. elle est traversée par lui car. aprés tout, nous vivons tous dans la polis et une coupure d'electricité empeche a la socitié civile boire don fondé! menfin la mouette! la société civile entend les rumeurs du politique mais elle ne va pas dans la mélée. ce la ne lui ote en rien son droit de "râlage"...et cela nenleve en rien au polituque son thiapé et son interet...c juste kune mouette n'est pas une grue et vice versa. ne melangons pas tout svp!

Sénégalais frustré 09/12/2006 02:38

si nous vivons tous dans le polis nous sommes donc tous dans le champ politique et la notion de société civile n'a aucun sens. C'est un peu comme les gens qui ne votent pas parce qu'ils ne font pas de politique, en ne votant pas ils font encore de la politique a leur insus.
Cette notion pretend etre dedans sans y être. Les tenants de cette notion prétendent n'avoir qu'une attitude citoyenne (c'est quoi la différence ?). Je m'inscrit, personnellement resolument dans le champ politique et non dans celui de la "société civile".