Vente des suffrages d'une communauté rurale

Publié le par Sénégalais frustré

Devant la misère qui continue à régner et devant l'incapacité des politiques à régler depuis 50 ans les problèmes qui handicapent notre vie quotidienne, nous les habitants de la communauté rurale de Trucmuche-Wolof avons décidé de profiter nous aussi des élections.

Notre vote n'a aucune valeur puisque nos choix et aspirations sont bafoués par nos élus dès qu'ils sont élus.

Notre vote ne servant qu'à offrir aux élus des postes grassement payés.

En vertu de quoi nous avons estimé qu'il était juste que nos élus partagent cette manne financière. C'est pourquoi, nous avons décidé de vendre nos suffrages au plus offrant.

Nous assurons 3 085 votes sans bourrage des urnes. Le bourrage est possible et sans risque de recours, ni l'opposition ni la majorité n'ayant de représentants, ce qui permet de comptabiliser entre 4 000 et 4 500 suffrages selon commande.

Faire offres au président de la communauté rurale.

Chèques, prières, promesses s'abstenir. Uniquement billets de banque.

Publié dans politique

Commenter cet article

vente au Senegal 15/01/2013 17:37


Vous avez surement des professionnels qui s'occupent de l'écriture de vos articles car les expressions sont bien soignées et le sujet est bien
dévelloppé, ce qui encourage à terminer la lecture jusqu'à la fin..merci pour cet article!!

PDS 13/12/2006 13:15

on met les encheres à :
20 voyages a la mecque
1 camion de riz
12 postes de ministres + la presidence du port + celle de la senelec