Même les griots ont leur ministre

Publié le par Sénégalais frustré

Me El Hadji Diouf naguère un des plus violent et insultant détracteur de Wade s'est mué en un des plus zélé lèche bottes du président.

Par Odin, Zeus, Belzébuth et tous les saints du paradis réunis toutes religions confondues ! Comment cela peut-il être ?

Lui qui, il n'y a pas si longtemps disait : «Le poste le plus ridicule aujourd’hui au Sénégal, c’est celui de ministre. Il y a toutes sortes de ministres dans ce pays»  et rajoutait qu'aucun homme d'honneur ne pouvait être ministre de Wade. Hi !  hi !  hi ! excusez-moi, c'est nerveux...

Lui, donc qui, nous donne des explications aussi tortueuses que la démarche politique du ministre des yaboyes et que je vous résume : c'est la faute à I Seck s'il y a eu un malentendu entre Wade et lui. Maintenant c'est fini...

Et, pour faire bon poids il rajoute : «Wade m’a convaincu maintenant.»  Je ne me demande pas comment Wade l'a convaincu, mais avec combien...

Quand on sait que le niveau des louanges des griots est directement proportionnel à l'épaisseur de la liasse de billets de banque, je me dis que Me El Hadji Diouf a bien du trouver quelques intérêts à la fonction de ministre.

Le PDS, en bon parti gouvernemental travaillant sur la durée, s'évertue depuis 7 ans à enrichir sa collection de parasites à grand coups de remaniments ministériels et de conseillers spéciaux.

C'est peine perdue, les parasites désireux d'être épinglés au tableau de chasse gouvernemental sont trop nombreux.

 

Publié dans politique

Commenter cet article