Lettre au Père Noel

Publié le par Sénégalais frustré

Extrait d'un texte trouvé sur Sud Quotidien par Henriette Niang Kandé

pere noel au senegal Quand tu viendras au Sénégal

(..)- munis toi de bougies, parce que tu auras de grandes chances de nous trouver dans le noir ;
– quand tu traverseras Dakar, ne t’étonne pas. Avant, on avait une ville, maintenant c’est un souk. Ne t’attarde pas plus longtemps, tu risques d’être agressé par des bandes de voyous ;
- dans tes discussions, ne dis pas que tu connais quelqu’un qui construit des pirogues. Tu seras assailli par des quartiers entiers qui rêvent d’aller vivre ailleurs, en traversant la mer ;
- heureusement que tu es tiré par un traîneau, sans quoi, tu risques de ne pouvoir te procurer du carburant. Mais attention aux clandestins, qui pourraient t’emprunter ton traîneau, puisque même le train d’atterrissage des avions ne les dissuade pas quand ils veulent prendre le large ;
- si on ne te sert pas de chocolat chaud, ne le prends pas mal, il y a pénurie de gaz et de charbon de bois ;
- aux enfants que tu rencontreras, ne leur demande pas s’ils ont bien travaillé à l’école. Leurs maîtres déroulent leur dixième plan d’action depuis l’année scolaire passée, et Maître a opposé un niet catégorique à leurs revendications ;
- si tu as la chance de regarder la télévision parce que c’est le quart d’heure d’électricité, je t’en prie, envoie à la direction générale, une once d’imagination pour stimuler leur créativité. Le feuilleton « Wade and the Family Show » a tellement été rediffusé, qu’il est devenu exsangue ;
- ne tombe pas de nues, quand dans leurs discours tu entendras parler de parité et de « question genre ». Après de mâles convictions (« Elle ne lorgne pas mon fauteuil»), les gens qui nous gouvernent sont devenus brusquement moins misogynes ;
- si tu cherches les enfants de ceux qui avaient perdu leurs maisons l’hivernage dernier, va tout droit. Exactement aux mêmes endroits. Ils n’ont pas bougé des camps de sinistrés. Quoi ? On t’avait dit que c’était provisoire, en te présentant le plan Jaxaay ? Oui mais c’est ce qu’ils leur ont fait croire, donc, ils vivent dans l’éternelle permanence du provisoire ;
- ne pose pas de question sur le fichier électoral. Il est en train de se promener, dans une clé Usb, entre la Cena et le ministère de l’Intérieur ;
- tu ne rencontreras pas le train des Industries chimiques du Sénégal, elles ne produisent presque plus rien ;
- en allant à Rufisque, tu n’apercevras pas la torche de la Sar, elle n’a plus rien à raffiner ;- quand tu seras dans les campagnes, les paysans se présenteront à toi, la mine déconfite et te montreront les bons impayés qui leur sont restés sur les bras depuis trois ans.(..)

Publié dans politique

Commenter cet article

Ajax 22/12/2006 23:54

Bonjour. Je découvre ton blogue qui met en valeur les mêmes critiques et reproches que l'on peut faire contre ce qui se passe actuellement  au Sénégal et qui est bien regrettable. Le mien a un ton satirique. Bien cordialement.Ajax amoniaqué